Les faits parlent d’eux-mêmes : seule la moitié des personnes actives dans le travail social dispose aujourd’hui d’une formation correspondante.

 
 

Actuel

20.03.2018

92 organisations et plus que 2000 personnes demandent que le travail social ne fasse plus figure d’exception en matière de formation

 

Pour le 20 mars, journée internationale du travail social, plus de 2000 organisations et personnes demandent au Conseil fédéral et aux autorités cantonales et communales en charge de l’action sociale de prendre des mesures pour que l’ensemble des personnes actives en tant que travailleuses sociales soient au bénéfice d’une formation correspondante. L’appel lancé par AvenirSocial pour une formation en travail social a récolté un large écho puisque 92 d’organisations d’employeurs, d’employés, de formateurs et d’usagers du travail social et plus de 2000 personnes individuelles l’ont signé. Il demande que les responsables politiques s’empoignent rapidement du sujet et trouvent des solutions durables à cette problématique.

 

AvenirSocial organise le 28 septembre prochain un colloque national à Fribourg sur cette problématique.

 

Plus d’informations sur le colloque national: avenirsocial.ch/fr/colloque

Campagne

Une formation en travail social pour des prestations de qualité

Contrairement à de nombreux autres domaines, les professions du travail social ne sont pas protégées. Les dénominations professionnelles ne sont pas liées à une formation précise.

 

La situation actuelle est problématique et il est urgent de la corriger. Le travail social concerne des milliers de personnes et de familles dans des situations de vie difficiles marquées par des problèmes de santé, de handicap et de pauvreté, par exemple. Le manque de formation réduit la qualité, la fiabilité et l’efficacité des prestations du travail social. Cette situation lèse les droits fondamentaux des destinataires et constitue un gaspillage des deniers publics. Elle obstrue la collaboration au sein des équipes et entre institutions. Les personnes non diplômées, sans repères professionnels solides, peuvent être démunies dans ce travail exigeant.

 

C’est pourquoi AvenirSocial lance une campagne uneformationvadesoi.ch qui vise à changer cette situation. Des actions de sensibilisation seront entreprises auprès des responsables politiques et des institutions de l’action sociale pour plus de qualité dans le travail social.

Car ce qui va de soi partout ailleurs devrait aussi être valable dans le travail social :

une formation pour tous et toutes !

En savoir plus sur notre campagne

Documents à télécharger

 

Document de référence  pour plus d’informations sur cette question et une analyse de la situation

Série de flyers – description succincte de la problématique et nos revendications en un coup d’œil.

Nos affiches pour mobiliser. 

Dossier de presse du lancement de la campagne

Commander du matériel: info@avenirsocial.ch ou Tel. 031 380 83 00

Le travail social ne doit plus faire figure d’exception.

 

Nos revendications:

 

 

L’engagement de personnes diplômées en travail social !

La proportion élevée de personnes exerçant une fonction du travail social sans disposer d’un diplôme correspondant est un scandale qui n’avantage personne et nuit à tous. Dans un premier temps, AvenirSocial demande que 100% des personnes engagées comme travailleuses sociales disposent d’une formation correspondante (et non « équivalente »), quel qu’en soit le niveau. Dans un deuxième temps, l’association préconise le niveau de formation le plus élevé pour le plus grand nombre de travailleurs et travailleuses sociales. Aucun secteur de l’action sociale (p.ex. l’encadrement d’enfants, de personnes âgées ou lourdement handicapées) ne peut se contenter de qualifications inférieures.

 

Plus de formations en cours d’emploi et de passerelles !

Il convient de permettre aux nombreuses personnes qui exercent aujourd’hui sans formation d’acquérir une formation en travail social dans des conditions convenables. Ces personnes font preuve de motivation et leur expérience est précieuse. Une formation augmente leurs chances de mobilité professionnelle. Les institutions bénéficieront de leurs compétences supplémentaires ainsi que d’une fiabilité et d’une efficacité augmentées. Les formations et l’expérience préalables de ces personnes doivent systématiquement être prises en compte, tel que le prévoit le système de formation actuel qui permet et favorise l’apprentissage tout au long de la vie.

 

 

Former suffisamment de personnes en travail social !

Le retard de formation dans l’action sociale est considérable. S’y ajoutent des besoins nouveaux. Pour résorber l’importante pénurie de personnel qualifié qui s’observe, il convient d’offrir davantage de places de formation et d’études à tous les niveaux. Dans ce but, une réorganisation partielle des filières de formation, y compris des formations pratiques (stages), peut s’avérer nécessaire.

 

 

Réglementer les professions du travail social !

Rares sont les réglementations actuelles qui prescrivent un taux de travailleurs et travailleuses sociales diplômées de 100%. Elles reconnaissent des formations « équivalentes » et autorisent de nombreuses exceptions. De plus, de telles réglementations n’existent que dans certains secteurs. AvenirSocial demande des réglementations exigeant que l’ensemble des personnes exerçant comme travailleuses et travailleurs sociaux dispose d’une formation spécifique et ceci dans tous les secteurs de l’action sociale. À terme, une loi fédérale qui réglemente la formation et l’exercice des professions du travail social s’impose. Une telle loi englobera les questions de la formation continue et des appellations des professions du travail social.

 

Signatures

 

 

La collecte de signatures s'est terminée le 20 mars 2018, journée internationale du travail social. N'apparaissent ici que les personnes ou les organisations ayant accepté la publication de leu nom.

Au total 94 organisations et 1952 personnes ont signé l'appel.

Don

 

 

Avec un don, vous nous permettez de soutenir notre action et de donner plus de poids à notre campagne. Un grand merci d'avance pour votre soutien!

Don via Paypal

 

 

 

 

Don direct :

 

Numéro de compte postal : 30-27608-3

IBAN : CH15 0900 0000 3002 7608 3

S’engager

 

 

Vous souhaitez vous engager pour cette campagne ? Distribuer des flyers sur votre lieu de travail ou auprès de votre entourage ? Coller des affiches ? Vous avez des idées ou des feedbacks ? Prenez contact avec nous !

 

info@avenirsocial.ch  Tel. 031 380 83 00

 

Sur nous

AvenirSocial

 

 

AvenirSocial est l’association suisse des travailleurs et travailleuses sociales. Elle représente les intérêts des travailleurs et travailleuses sociales ayant une formation tertiaire en travail social, service social, éducation sociale, animation socio-culturelle, éducation de l’enfance et maîtrise socio-professionnelle.

 

Elle met en réseau les travailleurs et travailleuses sociales et représente leurs intérêts au niveau politique. Elle s’engage pour les droits humains et la justice sociale. AvenirSocial compte actuellement 3500 membres dans toute la Suisse.

 

Les points forts de l’association se trouvent dans la politique sociale, l’éthique et la déontologie, la politique professionnelle et la politique de la formation, au niveau régional, national et international.  Elle se compose de nombreux groupes de travail et commissions spécialisées.

 

Engagez-vous pour un travail social de qualité, en devenant membre ou en commandant de la documentation à notre sujet.

 

Liens

Site Internet d’AvenirSocial

Je souhaite devenir membre.

Je souhaite commander du matériel.

Contact

AvenirSocial

AvenirSocial

Secrétariat général

Schwarztorstrasse 22

CP
CH-3001 Bern 

 

Tel. +41 (0) 31 380 83 00
Fax +41 (0) 31 380 83 01

 

info@avenirsocial.ch

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle